Qui suis-je ?

Je m’appelle Valérie Bonetto, et je vis à Grenoble.

Depuis longtemps, j’essaie de comprendre notre société et notre système économique, social et politique. Celui-ci  semble dysfonctionner et être  dépassé au XXIéme siècle.Ces questions m’ont menée vers une révolution personnelle. Suite à cette prise de conscience, j’aspire à partager d’une part ma réflexion, et d’autre part à repenser ensemble le monde dans lequel nous vivons, afin d’y apporter un changement durable.

Passionnée par ailleurs  par l’écrit, je suis une lectrice insatiable et je collectionne les livres dans ma bibliothèque .  Je fais également œuvre littéraire, qui est une autre facette de cet amour pour l’écriture. Celle-ci m’a accompagnée tout au long de ma vie. .

 

Mon parcours

Des sciences sociales vers la reconversion écologique

Tout à ma passion pour la politique, l’économie et le social, j’ai suivi un cursus à l’Institut d’Études Politiques de Paris, d’où je suis sortie diplômée en 1988. Commence pour moi une carrière d’enseignante en sciences économiques et sociales, dans le cadre d’un institut privé, de lycées, mais aussi, en tant que chargé de TD à l’Université.

Mue par une soif d’apprendre constante, je ressens le besoin d’acquérir de nouvelles connaissances, de comprendre notre modèle économique, social et politique. Je passe alors un master en Politique Économique à l’Université de Grenoble en 2013.

Notre système économique actuel me semble de plus en plus difficile à soutenir, ainsi que le monde du travail. Les salariés ayant  une marge de manœuvre restreinte, le travail perd tout son sens, sa valeur s’étiole. Il devient pour moi urgent de repenser le monde dans lequel nous évoluons.

Cela commence par une prise de conscience écologique. Vient ensuite la mise en place d’une critique sociale.

L’accessibilité et le partage comme principes d’actions

Face à l’urgence climatique, je cherche à  être utile. C’est cette volonté qui a motivé la création ce site.  Si  il est nécessaire d’ élaborer une critique économique et sociale, analyser ce modèle et le déconstruire, il est vital de pratiquer ce cheminement ensemble. C’est pourquoi la plupart des articles sont conçus pour être accessibles à tous ceux qui n’ont pas étudié les sciences sociales.

Je ressens un besoin impérieux de partager, à travers des articles, des critiques et des extraits littéraires, mes connaissances, mes questionnements écologiques, de même que mon engagement pour la politique sociale de demain. Outre le fait de dénoncer un système moribond, il me paraît important de proposer des solutions concrètes,. Sans quoi, nous resterions passifs face à une situation qui ne peut qu’empirer. La puissance des idées m’apparaît alors dans toute sa force. Tout comme la volonté de dévoiler la réalité de notre structure sociale, d’en extraire une vérité peu visible pour qui n’a pas étudié ses fonctionnements.

La création comme solution

Cheminer vers sa propre culture

C’est un constat : toutes les catégories de la population sont désespérées par le monde actuel, en particulier la nouvelle génération. Elle se sent écrasée par les impacts négatifs de la politique économique et sociale, tout comme par les conséquences écologiques de choix consuméristes. L’éducation est à présent désincarnée et le travail, quotidien, obligatoire et aliénant, n’a plus aucun sens.

Pourtant, il y a de l’espoir, j’en suis convaincue, tout comme je suis persuadée que celui-ci réside dans la création et dans un cheminement personnel vers la culture. Il en va de notre responsabilité morale et collective d’accompagner ces jeunes et tous ceux qui le souhaitent, à travers un nouveau « tunnel » de connaissances : l’apprentissage autonome.

Il est vital, dès à présent, de promouvoir la créativité au lieu du travail quotidien, la possibilité d’explorer et de (re)découvrir son propre pouvoir d’innovation, plutôt que de suivre un programme strictement imposé. Il semble qu’aujourd’hui, il faille aller vers ses envies culturelles, lire les livres qui nous attirent, regarder les films qui nous intéressent, etc. Ceci, afin de trouver en nous les ressources nécessaires à la construction d’une société renouvelée et plus heureuse. C’est un projet qui me tient à cœur, et que je développe plus largement dans la section portfolio de ce blog.

L’écriture comme engagement et œuvre littéraire

Longtemps, je me suis demandé comment agir de façon concrète Aujourd’hui, si je mets en place des actions personnelles, écrire est aussi un engagement.

J’écris également pour faire œuvre artistique comment vous pouvez le voir dans mon portfolio. J’ai la passion de l’écriture.  Ainsi j’ai rédigé un premier ouvrage autobiographique, dont vous trouverez des extraits sur mon site, des impressions et des poèmes. Mon second livre est en cours d’élaboration depuis 2021.

Ce blog, ces articles, critiques et extraits littéraires que je désire partager avec vous sont à la fois un cri contestataire  et un acte de création.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à parcourir mon blog, et à prendre contact avec moi !